Mon homme et moi - le début de notre histoire

Quoi de mieux pour commencer que de vous décrire ma relation avec le père de mon futur enfant...

 

Voilà :

 

Jonh et moi sommes ensemble depuis le 28 novembre 1998. Nous avions 17 ans lorsque nous nous sommes découverts "amoureusement". Nous nous connaissions déjà depuis que nous avions 12 ans puisque nous allions à la même école secondaire et que nous étions tous les deux dans le groupe de l'Harmonie de l'école. Lui jouait de la clarinette (eh oui...) et moi le trombone. Je dois avouer que durant toutes mes années du secondaire il ne m'est jamais, mais JAMAIS venu à l'idée que je pourrais un jour être en amour avec lui. Nous étions à l'opposé des caratères lui et moi. Moi centrée sur ma vie sociale et les garçons. Lui, casanié et torturé, avec une réputation de "petit bol". Nullement intéressant pour une jeune fille qui essayait d'être acceptée et aimée de tous.

Les années ont passés et nous nous sommes cotoyés amicalement mais sans plus. Puis, nous avons terminé notre secondaire en juin 1998. Je suis partie étudier au cégep et j'habitais en résidence avec 2 autres filles. En novembre 1998, ma colloc et moi avons décidé de se faire une petite soirée "de couple". À ce moment là, j'étais en couple depuis quelques semaine avec un garçon du cégep. Quelques jours avant la soirée prévue, j'ai laissé ce garçon. Ne pouvant me présenter seule à un party "de couple" j'ai fouillé dans mes anciennes connaissance pour trouver un garçon de "remplacement" pour la soirée. J'ai appelé une amie commune à Jonh et moi pour savoir si elle croyait que celui-ci serait disponible pour cette soirée. Elle l'a téléphoné (eh oui, je suis du type assez gênée quand on parle des hommes et je n'ai pas eu le courage de le téléphoner moi même). Il a dit oui.

Il s'est donc présenté à notre appart le soir du 28 novembre 1998 et nous avons énormément bu. En grosse partie de la Boomerang...

Sachez que, probablement comme plusieur personnes, l'alcool m'a rendue moins gênée et assez affectueuse. À un moment donné, alors que mes colocs étaient parties se coucher et que nous regardions un film assis par terre dans le salon (Karmina), nous nous sommes penchés l'un vers l'autre et nous nous sommes embrassés. Nous étions tous les deux surpris de ce qui se passait. Nous n'avions jamais été attirés l'un vers l'autre et pourtant, une étincelle s'est enflammée. Nous étions étourdis par l'alcool et la nouveauté. C'était merveilleux. Nous nous sommes embrassés toute la nuit. (avec quelques pauses pour dormir). Le lendemain, je m'attendais à ce que nous soyions mal-à-l'aise, mais tout coulait naturellement. Il a dû partir lorsque son père est venu le chercher, mais nous avions de la difficulté à nous détacher l'un de l'autre.

Nous ne nous sommes pas parlés pendant quelques jours et puis, je ne me souviens plus lequel de nous à téléphoner l'autre, mais nous nous sommes convenu d'une soirée chez mon père lui et moi.

Cette soirée me semble si loin et pourtant si fraîche à ma mémoire. Nous étions vraiment très à l'aise ensemble. Nous nous sommes revus ensuite plusieurs fois, mais rien n'était encore officialisé. C'est lors d'un party de Noël le 23 décembre 1998 chez notre amie commune qu'il m'a demandé officiellement si je voulais sortir avec lui. Voilà donc 14 ans bientôt que nous sommes ensemble. Nous avons comme tout le couples, vécus des hauts et des bas et surmonter 3 ruptures, mais je vous dirais que depuis quelques années, j'ai l'impression que nous nous aimons encore plus. J'ai entendu dire que plusieurs couples ne survivent pas aux montagnes russes du monde de l'infertilité. Dans notre cas, ça nous a rendus plus fort.

 

 

 

 

 



18/10/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres