Fécondation InVitro # 1 - janvier/février/mars 2011

Nous y voici. Je commence enfin ma première démarche de Fécondation InVitro. J'ai beaucoup d'espoir...

Je devais téléphoner les infirmières de Procréa à mon J1 de mes règles de janvier 2011. Je les téléphone donc le 15 janvier. Elles me disent que je commence mon mois de Supréfact. En fait, je ne doit rien prendre jusqu'à mon J21. À mon J21 (le 4 février), je dois commencer le Supréfact (un spray nasal qui empêche l'ovulation) à raison de 1 spray dans chaque narine 5 fois par jour à des heures précises (6h-10h-14h-18h-22h) et je dois également prendre 1 co. d'aspirine pour bébé une fois par jour (pour éclaicir le sang et favoriser la nidification). Les effets secondaires que j'ai ressenti du Supréfact sont les suivants : enflement du visage, perte de mémoire à court terme, sautes d'humeur légères.

À mon J28, je dois prendre le Provera 10 mg(3co X 3 jours) pour déclencher mes règles. (Je dois faire cette étape car je n'ai pas de règles naturelles).

Mes règles sous supréfact, déclenchées par le provera arrivent donc le 20 février.

J'appelle donc à nouveau les infirmière de Procréa pour les aviser et connaître la suite.

Elles me donne RDV pour une échographie a mon J3 le 22 février.

Lors de cette échographie, le Md vérifie si mes ovaires et mon endomètres sont des dimensions normales pour commencer la stimulation. Tout est ok. Je dois donc commencer le GonalF jeudi le 24 février comme convenu.

 

Le jeudi matin je dois commencer mes injections. J'ai un mélange à faire. Je dois prendre une séringue avec une longue aiguille, prendre la fiole d'eau stérilisé et aller chercher cette eau avec la seringue. Je dois vider cette seringue dans une autre fiole contenant du une poudre nommée du luveris (à ce jour je n'ai pas encore compris le but du luveris dans l'histoire). Quand la poudre est bien dilluée avec l'eau, je dois prendre mon stylo de Gonal F, ajouter une aiguile, sélectionner 75 UI et vider ceci dans ma fiole avec le mélange précédent. Après avoir bien mélanger à nouveau, je prends ma seringue avec la grosse aiguille, je prends tout ce liquide dans ma seringue. Ensuite, je dois changer la grosse aiguille pour une plus petite. Je m'assure qu'il n'y ait pas d'air dans la seringue et je m'injecte ce mélange dans le ventre. Les infirmìères m'avait conseiller d'y aller d'un coup sec. Ça a l'air que ça fait moins mal. Je l'ai essayé pendant quelques jours, mais ça me prenait 10 minutes à me décider. J'hésitais, je frustrais, je pleurais. Toute seule dans ma cuisine avec mon chien à côté de moi qui devait vraiment se demander ce que j'avais. J'ai finalement opté pour une nouvelle méthode beaucoup plus efficace pour moi. Je rentrais tout doucement l'aiguille dans mon ventre. C'était pour moi beaucoup moins stressant et pas vraiment douleureux.

 

J'ai me suis donc fait ces injections 1 fois par jour pendant 8 jours. Le 9e jour le 4 mars, j'avais une échographie pour vérifier l'évolution. Il n'y a pour l'instant aucun follicule qui semble se développer (QUOI ?!?). Je dois continuer les injections à 75 UI pour 3 jours supplémentaires et revenir pour une nouvelle écho le 7 mars. Le 7 mars, il n'y a pas vraiment de progrès (BORDEL !!!). Je dois continuer les injections encore 3 jours à 75 UI et revenir le 9 mars. (Pourquoi ne veulent t'ils pas augmenter ma foutue dose... ? ils me disent que c'est par précautions. Grrrr)

Je reviens donc le 9 mars pour une nouvelle écho. Ça semble évoluer un peu, mais pour 1 follicule seulement. J'en ai pleins de petits, mais pas assez évolués. Je dois donc continuer le Gonal F pendant 2 jours encore, mais avec une nouvelle dose de 150 UI (ENFIN !!).

Je reviens pour une dernière écho le 11 mars. Mon seul follicule a grossit. J'en ai encore pleins de petits, mais ils ne se développe pas. Le Dr Fontaine me dit qu'on va aller le chercher quand même. J'aurai donc ma ponction d'ovule lundi le 14 mars. D'ici là, je dois : cette journée là me faire une dernière injection de Gonal F 150 UI. Le lendemain soir je dois me faire une injection de d'ovidrel pour déclencher l'ovulation (elle se déclenche habituellement 36h après l'injection).

 

Lundi, le jour de ma ponction, je dois me rendre chez Procréa à jeun pour 8h avec Jonathan.

La première étape est que Jonh doit faire son "dépôt" dans la salle pour messieux. Pendant mon prélèvement d'ovule, le sperme de Jonathan sera nettoyé et préparer pour son RDV avec mes ovules...

De mon côté, on m'apporte dans une des 3 cabines avec un petit lit et une chaise pour attendre mon intervention. Je dois enfiler une jaquette d'hôpital, des pantoufles et un filet pour les cheveux. On me fait une perfusion et me donne un Ativan pour me calmer. Jonathan vient me rejoindre après son "dépôt". Il doit lui aussi enfiler son habit d'hôpital. Alors que moi je suis hyper nerveuse, lui est tout souriant et détendu... on se demande pourquoi ;) .

 

Ensuite, l'infirmière vient nous chercher. Elle nous apporte au bloc opératoire. Je m'installe sur un lit amovible. On me place un brassard sur le bras gauche et un truc pour prendre mon pouls sur la main droite. À ma gauche il y a l'écran échographique sur lequel je verrai mes follicules se faire ponctionner. L'infirmière appelle le md pour lui dire que tout est prêt au bloc opératoire et m'injecte un truc dans ma perfusion qui me rend groggy, mais tout à fait consciente.

 

Pour ce prélèvement, il y avait beaucoup de monde dans la salle. J'ai l'impression, après l'avoir vécu d'autres fois différemment, que plusieurs personnes étaient en formation cette journée là. Il devait y avoir à mes pieds (donc imaginez leur vue puisque j'avais les pieds dans des étiers, sans sous-vêtements) au moins 4 embryologistes, 3 infirmières et la médecin que je n'avais jamais vue, (et que je ne reverrai jamais par la suite non plus). À côté de moi à ma droite, il y avait une autres infirmière et Jonathan (qui était lui aussi très gêné pour moi car il est très pudique mon homme).

 

Bref, la Md a commencé et m'envoyant un spray quelconque dans ce coin là puis me dit qu'elle va geler mon col de l'utérus avec 4 piqures. Je trouverai selon elle les 2 premières piqures douleureuses et je sentirai à peine les 2 autres. Puis, pour le reste, je ne suis pas supposé avoir mal. Pour les piqures, tout s'est passé comme elle me l'avait dit. Mais ensuite.... AHHHHHHHHHHH j'ai eu tellement mal. Elle est allée chercher mon seul follicule qui me semblait assez petit sur l'écran à comparer à l'écho de vendredi dernier. Puis, elle est quand même aller chercher du liquide dans plusieurs des petits follicules au cas où. J'avais tellement mal que je soulevais mon bassin sans cesse. Jo me tenait fort la main et essayait de me calmer, mais j'avais tellement mal.

 

À mesure que la Md allait chercher le liquide dans les follicules, elle le donnait à l'embryologiste pour que celle-ci vérifie s'il y avait des ovules de prélevés. À un moment donné, l'embryologiste à dit : "J'en ai un " Que d'espoir ! Le voici mon futur bébé miracle...

 

L'opération s'est terminé et mon m'a retourné à mon lit pour un repos de 1 heure avant de pouvoir retourner chez moi. Pendant cette heure, nous attendions avec impatience que l'embryologiste vienne nous confirmer le nombre d'ovule prélevés. Il est finalement venu environ 30 minutes plus tard pour nous dire que le seul ovule qu'ils croyaient avoir prélevé n'en était pas un finalement. Ils appellent ça un nuage (un faux ovule). J'ai donc fait une ponction blanche. Il n'y aura donc pas de formation d'embryons, ni de transfert d'embryon. Le processus pour cette FIV se termine ici. Que j'ai pleuré cette journée là... Foutu corps de merde !!! Pourquoi je ne peux pas être normale comme tout le monde !!

 

L'infirmière est ensuite venue me voir pour me dire d'aller essayer de faire pipi. Je dois faire une miction normale pour pouvoir partir. Ensuite, elle me dit de prendre des advil pour la douleur, d'appeler pour prendre un RDV de suivi pour pouvoir recommencer une nouvelle fois. Elle me donne également un billet médical pour 2 semaines.

 

Je prendrai ces 2 semaines pour me remettre physiquement, mais surtout, mentalement...

 



19/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 39 autres membres