Superovulation # 2 - juillet 2011

Je décide ensuite de laisser passer un mois et d'essayer à nouveau la superovulation.

 

Je commence donc un nouveau cycle le 29 juin 2011.

 

Cette fois-ci le Dr. diminu le clomid à 50mg (1co) des jours 3 à 7 et le Gonal F à 50 UI pour 5 jours. Il ne veut pas ça fasse comme à mon autre superovulation. Je ne dois pas avoir plus que 3 follicules.

À ma première échographie à mon J11, rien ne semble se passer. Je dois donc continuer le Gonal F pour 3 autres jours et revenir pour une autre écho. Nous sommes rendus à mon J14 et toujours aucun follicule à l'horizon (foutu corps de merde !). Je continu encore pour 3 autres jours. Écho à mon J17, toujours RIEN !. Le Dr décide ENFIN d'augmenter ma dose de  Gonal F à 100UI. J'en prends donc encore pour 3 jours et reviens pour une autre écho. Il y a UN follicule qui semble vouloir se démarquer, mais il n'est pas encore assez gros. Je dois donc continuer le Gonal F 100UI pour 2 autres jours et revenir pour une autre écho à mon J22. Ça fait maintenant 16 jours que je me fais des injections à tous les matins. Le Dr me dit que le follicule est assez gros. Je dois donc prendre l'ovidrel le lendemain pour déclencher mon ovulation et revenir pour une insémination dans 3 jours, donc à mon J25.

C'est un samedi. Jonathan travaille à 8h15. Moi je dois être chez Procréa à 8h avec l'échantillon de sperme de Jonathan. Il fait ça à la maison et je l'apporte précieusement chez Procréa pour 8h. Ensuite, je dois attendre dans la salle d'attente le temps qu'ils préparent le sperme pour l'insémination.

Ils m'appellent alors 1h30 plus tard. Je passe dans la même salle que pour mes échographies. Le Dr m'injecte le sperme nettoyé de Jonathan en moi et me dit que je peux repartir dans 10 minutes.

 

C'est tout.

 

Chez moi, j'avais un restant de Progestérone et je décide de le prendre pour aider la nidification. Il m'en reste pour 14 jours. Les médecins de Procréa ne prescrivent pas de progestérone pour les inséminations. Mais j'en prenais lors de mes inséminations au CHUL, car mon Dr de là-bas disait que ça pourrait m'aider. Je l'ai donc pris pour 14 jours. Le 14e jours, j'ai fait un test de grossesse. Il y avait une petite barre, toute pâle. Je n'avais plus de progestérone alors je l'ai arrêté et me suis dit, je vais attendre pour voir. 2 jours plus tard j'ai fais une 2e fausse couche précoce.

Mon md du CHUL m'a dit plus tard que je n'aurais pas dû arrêter la progestérone. Mais je n'en avais plus et n'avais plus de prescription... Maintenant j'essaie d'en avoir toujours une sous la main au cas où.

 

Après ça, j'ai décidé d'attendre ma prochaine FIV et de ne rien prendre d'ici là. Elle devait avoir lieu en octobre... ce n'est pas si loin.

 

Quand j'ai appellé Procréa à mes règles de octobre comme convenu pour commencer une nouvelle FIV, on me dit " Votre FIV est repoussée en janvier prochain car nous faisons des rénovations" QUOI ??? Mais personne n'aurait pu m'avertir ?

 

Qu'est-ce que je fais donc ? J'attends, encore.



19/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Famille & enfants pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 47 autres membres